dimanche 31 mai 2015

Expériences de sciences : l'état liquide de l'eau

Voici quelques expériences menées en classe pour étudier les caractéristiques de l'eau liquide.

De quoi a-t-on besoin?

Bouteille d'eau, gant en latex

Comment faire?


  




La première chose à faire est de pencher une bouteille à demi remplie d'eau pour voir comment "réagit" l'eau à l'intérieur.
Puis vider cette eau dans un gant en latex.

Qu'observe-t-on?

 

Quand on penche la bouteille à demi pleine d'eau, on voit que la surface de l'eau reste pareil, i.e. horizontale.
Quand remplit un gant avec de l'eau, elle remplit chaque doigt du gant.



Un élève a eu l'idée de faire un autre test : souffler dans le gant en latex.

En conclusion?

La surface de l'eau reste toujours horizontale quelle soit le récipient dans lequel elle est.
L'eau prend la forme du récipient qui la contient (bouteille ou gant).
Ce sont les propriétés des liquides.

En soufflant dans le gant, on voit que l'air est pareil : il prend la forme du récipient dans lequel il est contenu.



Si vous connaissez d'autres expériences sur ce thème, merci d'en faire part dans les commentaires!


Pour trouver les autres idées d'expériences à mener en classe, c'est ici.



samedi 30 mai 2015

Poser des divisions : cartes autocorrectives

Pour que les élèves puissent s’entraîner seuls à poser des divisions, j'utilise les cartes autocorrectives de Loustics (ici).


Pour les CM2 qui viennent de découvrir les divisions décimales, j'ai ajouté quelques cartes.


Les voici!

Val10 a repris l'ensemble des cartes : c'est .

Ajout du 13/06/2015 :
Voici quelques photos d'utilisation des cartes autocorrectives proposées par Loustics.
L'élève photographié ne pose aucun calcul dans la partie de gauche. Il fait tout de tête. Pour l'instant, il ne se trompe pas ..
Les autres élèves font exactement la même chose que sur la correction mais le tirage au sort pour la prise de photo est tombé sur cet élève qui fait tout de tête!!!


 

  

Val10 utilise ces cartes autocorrectives et a publié une fiche de suivi.
C'est ici.





Comment dire merci?

lundi 25 mai 2015

Nouvelle proposition de lecture : J'ai tout essayé!

Quand on a des enfants en bas âge, on est parfois confronté à des situations délicates à gérer : opposition, pleurs, crises ...

Ce livre aide à prendre du recul sur ces situations, à avoir un autre regard sur les solutions à tenter ... Il est toujours à portée de mains car il fait un bien fou quand on en a besoin!!

Je l'ai trouvé très agréable avec des beaux dessins très explicites et des explications très claires.
Il est organisé autour de l'âge de l'enfant ce qui est très pratique.


Bonne lecture!




Pour trouver les autres propositions de lecture, c'est ici.

Mémorisation des tables de multiplication : complément d'activités

Cette année, en APC, j'ai pu reprendre le matériel proposé ici pour la mémorisation des tables de multiplication.
J'ai pu proposer d'autres activités que je présenterai dans cet article au fur et à mesure de leur exploitation.

1. Se rendre compte qu'il n'est pas nécessaire d'apprendre la table complète

Ici l'élève cherche dans la fiche de contrôle utilisée avec la table à trous () les résultats qui apparaissent deux fois. Dés qu'un même résultat est trouvé, on cache celui qui commence par le plus grand chiffre.

Par exemple, 1x2 et 2x1 ont tous les deux pour résultat 2. On ne garde que le 1x2 et on cache 2x1 avec un petit rectangle jaune.
A la fin, on obtient la table de contrôle simplifiée que l'élève utilisera par la suite.

 


Et voici le gabarit à imprimer sur papier jaune pour obtenir les petits rectangles.


2. utiliser la table à doigt renseignée

L'élève pioche une combinaison découpée.  


Puis il cherche le résultat dans la table à doigts renseignée : un doigt sur le premier chiffre du calcul, l'autre sur l'autre chiffre du calcul. Le résultat est à la croisée de la colonne et de la ligne.
 

Il écrit le calcul sur une feuille.

Après avoir fait quelques calculs, l'élève se corrige avec la table de contrôle simplifiée (cf. activité précédente).

Remarque : il existe une table à doigts simplifiée où n'apparaissent que les résultats à savoir par cœur. Mais son utilisation me semblait trop lourde à expliquer et je suis donc restée sur la table à doigts complète.

Les combinaisons découpées sont et la table à doigts ici.


3. utiliser la table à doigts muette

 L'élève pioche une combinaison découpée.


Il cherche le résultat dans sa tête puis cherche le jeton contenant ce résultat. Il peut alors le placer au bon endroit sur la table à doigts muette.

 

Voilà le résultat quand c'est terminé ... c'est un peu long!!! 

Pour construire tout ce matériel, le fichier est ici.

Une astuce pour fabriquer ce matériel : plastifier le fond de la table à doigts muette et les jetons dos à dos dans une même pochette de plastification. Après plastification, en découpant les bords de la pochette, les deux feuilles se détachent. Un côté sera plastifié, l'autre non.
Vous pouvez alors coller ces feuilles sur du carton mousse (cf. lien amazon ci-dessous) avec de la colle néoprène (cf. lien amazon ci-dessous).


Ailleurs sur internet :
- Le blog "apprendre à éduquer" partage une vidéo pour apprendre les tables de multiplication à partir des mains. C'est ici.
- le blog "monte et souris" propose une idée astucieuse pour construire ce matériel avec un cadre photo. C'est ici.
- le blog "la classe de cécile" propose un porte-clé avec les tables de multiplication. C'est ici. Elle propose aussi d'autres activités en lien avec la mémorisation des tables de multiplication, ici.





Voici les fournitures utilisées pour fabriquer ce matériel :




Une approche mêlant la pédagogie Steiner/ Waldorf et la pédagogie Montessori est présentée ici.



samedi 23 mai 2015

Comment ranger les ateliers? Faut-il les avoir en plusieurs exemplaires?

Je vais tenter de répondre à un commentaire concernant le rangement des ateliers et leur nombre.

Comment les ranger dans la classe?

J'utilise pour ma part les "barquettes" de la cantine car elles sont gratuites, empilables et disponibles en plusieurs formats.

Dans ma classe de l'année dernière (CP/CE1) où je fonctionnais à 100% en ateliers pour les maths et l'EdL, j'avais une très grande étagère où je pouvais disposer toutes les barquettes.
Voici deux photos prises en tout début d'année ... par la suite, les étagères étaient bien plus remplies!!

 

Cette année, j'ai des CM1/CM2 et je suis dans une nouvelle école. La grande étagère qui m'appartenait ne pouvait pas entrer dans la classe. Ayant moins d'ateliers à stocker, je me suis débrouillée avec ce que j'avais sous la main : toujours des barquettes de la cantine et un meuble disponible dans la classe. J'y ai mis les ateliers de maths. Sur la photo (prise en début d'année scolaire), on voit la mémorisation des tables d'addition, mémorisation des tables de soustraction, mémorisation des tables de multiplication, dictées muettes.


J'ai, par contre, ajouté un meuble à tiroirs pour stocker les cartes à choix sur les homophones grammaticaux.

L'année prochaine où j'aimerais avoir beaucoup plus d'ateliers de manipulation, je vais devoir réfléchir à un autre mode de rangement. J'ai quelques idées. Je vous en parlerai quand elles auront été testées!


Faut-il avoir les ateliers en un ou plusieurs exemplaires?

C'était la grande question que je me posais quand je me suis lancée dans un fonctionnement par ateliers avec mes CP/CE1. J'avais alors préparé des ateliers comme les jetons en 2 ou 3 exemplaires car j'avais peur que les élèves ne puissent pas être occupés en même temps.

En discutant avec "trois dans le petit nid", j'ai fini par prendre du recul et me dire qu'il n'était pas nécessaire d'avoir tout le matériel en plusieurs exemplaires. Cela m'arrangeait aussi car je n'avais ni les moyens financiers, ni le temps de construire le matériel en autant de fois.

J'ai alors commencé l'année avec des ateliers "faciles" que plusieurs élèves pouvaient utiliser en même temps : les lettres et les chiffres rugueux. Rien qu'avec les lettres, nous pouvons occuper 26 élèves en parallèle!!
Très vite, du matériel est présenté. Les élèves prennent un rythme personnel et n'avancent pas tous à la même vitesse. Rapidement, il n'y a plus le problème "je voulais utiliser les barres rouges et bleues mais c'est machin qui les a".

Et finalement, avoir un seul exemplaire est une très bonne chose. Cela évite la compétition entre les élèves. Cela permet aussi de travailler la patience, l'entraide ...



Si vous avez un autre point de vue, une question, n'hésitez pas à en faire part dans les commentaires ou par le formulaire de contact (dans la colonne de gauche).



Nouvelle proposition de lecture : 5 minutes le matin

Aujourd'hui, je vous présente un livre sur la méditation pour les adultes.


C'est un livre très pratique qui propose des exercices très courts (les 5 minutes annoncées sont bien applicables!) de méditation à faire tous les matins ... ou presque.
J'ai apprécié de retrouver des exercices similaires à ceux présents dans le livre pour les enfants "calme et attentif comme une grenouille" présenté ici.

7 activités sont proposées pour pouvoir varier chaque matin ou bien, comme moi, choisir celle qui nous correspond le plus.

Bonne lecture!





Pour trouver les autres propositions de lecture, c'est ici.

mercredi 20 mai 2015

Nouvelle proposition de lecture : Calme et attentif comme une grenouille


 


 Aujourd'hui, je vous présente un livre sur la relaxation pour les enfants de 5 à 12 ans à la maison ou à l'école.
Je l'ai utilisé l'année dernière avec des CP/CE1. Ils aimaient beaucoup.

Je compte l'utiliser cette année avec mes CM1/CM2 en fin d'année pour les aider à mieux gérer les excitations de fin d'année.

Ce livre est très facile à lire et agréablement illustré avec des petites grenouilles un peu partout.
Il est accompagné d'un CD pour guider chaque exercice proposé. C'est très pratique pour l'utiliser en classe (ou à la maison) car on se laisse guider par ce CD.

Bonne lecture!



Pour trouver les autres propositions de lecture, c'est ici.

mardi 19 mai 2015

Les fractions : ajout d'un fiche de suivi et d'évaluation




Suite aux ateliers sur la décomposition des fractions (ici) et sur l'addition de deux fractions ayant le même dénominateur (ici), voici :

- la fiche de suivi à afficher en fond de classe pour suivre la manipulation des élèves (fonctionnement expliqué ici)

- une évaluation qui fait suite à ces manipulations

- une évaluation de rattrapage


 

Pour trouver tous les ateliers sur les fractions, c'est ici.


Comment dire merci?

dimanche 17 mai 2015

Débat philosophique : l'effort



Pour mener ce débat, j'ai utilisé une BD proposée sur le site de cenicienta.

Et voici mon document de préparation pour voir comment j'ai tenté de mener le débat : ici



Pour trouver les autres thèmes de débat, c'est .

Comment dire merci?

samedi 16 mai 2015

Chaîne de 100 et 1000 : un nouveau lien

 

Dans les articles concernant la chaîne de 100 (ici) et la chaîne de 1000 (ici), j'ai ajouté un lien vers le site de Crevette qui propose des activités autonomes qui sont en lien direct avec la manipulation de ce matériel!

Se repérer sur une droite numériqueSe repérer sur une droite numérique



Expérience de sciences : les mélanges et solutions

Voici quelques expériences classiques et faciles à mettre en oeuvre sur le thème des mélanges et solutions.


Mélange de deux liquides

De quoi a-t-on besoin?

Huile, soda, eau, gobelets, paille (ou autre!) pour mélanger.

Comment faire?



Mettre dans des gobelets des mélanges comme :
- eau + soda
- eau + huile
- soda + huile

Qu'observe-t-on?



L'huile reste toujours à la surface qu'elle soit mélangée à de l'eau ou du soda.
Par contre, lorsque l'on mélange du soda avec de l'eau, on obtient un mélange homogène.

En conclusion?

L'huile n'est pas miscible à l'eau et au coca.
Par contre le coca est miscible dans l'eau.



Mélange d'un liquide et d'un solide

De quoi a-t-on besoin?

gobelets, sable, sel, eau, paille (ou autre!) pour mélanger

Comment faire?



 


Dans un gobelet, mettre de l'eau et du sable puis mélanger.
Dans un autre gobelet, mettre de l'eau et du sel puis mélanger.

Qu'observe-t-on?

 

Le sel "disparaît", on ne le voit plus.
Le sable reste visible et se dépose au fond du gobelet.

En conclusion?

Le sel est soluble dans l'eau.
Le sable ne l'est pas et reste visible même si on mélanger fort.



Si vous connaissez d'autres expériences sur ce thème, merci d'en faire part dans les commentaires!


Pour trouver les autres idées d'expériences à mener en classe, c'est ici.